Rechercher avec
Actualité > Economie
  
Relance de l’économie dans les pays post-conflits : Le secteur privé vu comme le levier
 
Au dire du Premier ministre Daniel Kablan Duncan, du directeur des Opérations de la Banque mondiale Pierre Laporte, du vice-président du groupe de la Banque mondiale Sibiri Tapsoba et du Conseiller exécutif du vice-président de la Société financière internationale (Sfi), Jean Philippe Prosper, le secteur privé dans les pays post-conflits à une capacité de résilience et pourrait stimuler la croissance.
Ces personnalités l’ont exprimé lors du lancement de la conférence internationale sur les impacts des réformes de la règlementation des affaires dans les pays post-conflits et fragiles, présidée par le chef du gouvernement, ce mercredi 3 février, à Abidjan-Cocody.
 
Selon Daniel Kablan Duncan, après l’élection présidentielle qui a consolidé la stabilité politique, la Côte d’Ivoire a réalisé des bonnes performances économiques illustrées par une croissance économique l'une des plus élevées du monde (9,5%) et une croissance moyenne annuelle de 9%. Des résultats caractérisés, selon lui, par des réformes axées sur trois facteurs clés (la consolidation de la paix et de la stabilité politique, l’amélioration de la gestion des finances publiques, l’amélioration de la gouvernance et de l’environnement des affaires dont le Doing business). Qui ont conduit à l’augmentation de l’investissement privé passant de 5,6% du Pib en 2011 à 10,7% du Pib en 2015.
 
« L’objectif du gouvernement est de poursuivre ces efforts en vue d’atteindre une proportion minimale de 15% du Pib en 2020 comme projeté dans le cadre du Plan national de développement 2016-2020 », a poursuivi le Premier ministre, ministre de l’Economie, des Finances et du Budget. ... suite de l'article sur Fraternité Matin
 
» Retrouvez tous les articles de Fratmat.info
Recommander l'article
 
 
 
+ d'articles
Baromètre politique - Septembre 2011
J'aime Atoo.ci !
Rejoins-nous:
— Sur Facebook
— Sur Google+
— Sur Tweeter
— Sur LinkedIn